Bordures : Archives

 

 

Biais

 

biais1.jpg

On trouve « du biais » (du ruban en biais) tout fait en mercerie, en plusieurs largeurs et différents coloris. Les bords sont repliés de chaque côté sur toute la longueur.
S’il est en coton, il est prudent de le laver avant de l’utiliser car il risque de rétrécir.

Comment faire soi-même un ruban en biais ?

1/ la coupe
Avec une règle et un crayon ou une craie tailleur, tracer des lignes parallèles, inclinées à 45° sur le droit-fil et espacées de la largeur voulue.

biais03.jpg

Couper les bandes de tissu.

2/ assembler les bandes

- les extrémités de chaque bande à assembler doivent être dans le droit-fil et parallèles (toutes dans le sens de la chaîne ou toutes dans le sens de la trame). Il faut les recouper si ce n'est pas le cas.

- assembler les deux bandes endroit contre endroit : une pointe dépasse de chaque côté pour que la couture aille exactement d’un bord à l’autre des bandes.

biais01.jpg

- Coudre au point de piqûre, ou à la machine.
- Ouvrir la couture et repasser.

- Couper les pointes qui dépassent.

biais02.jpg


Pour assembler des bandes de biais achetées toutes faites, il faut d’abord déplier les bords.

Prochain billet : comment poser un biais.

Biais gansé : pose pour souligner une couture

 

biaisganse10.jpg

Le biais gansé (que l’on peut préparer soi-même) est inséré entre les deux épaisseurs de tissu.

La pose est plus facile si les bords de la couture et de la ganse sont de la même largeur. Par exemple sur la photo ci-dessous : couture à 1cm du bord et largeur du biais (sans compter la ganse) de 1cm.

Poser la 1ère épaisseur de tissu sur la table, endroit vers le haut.
Poser le biais gansé le long de la couture, la piqûre de la ganse étant exactement à l’emplacement de couture.
Epingler et bâtir.

biaisganse14.jpg

Poser la 2ème épaisseur de tissu, envers vers le haut.
Epingler et bâtir.

biaisganse15.jpg

Piquer le long de la ganse en utilisant le pied ganseur.

Retourner le tissu (endroits à l'extérieur) et repasser.

Lire la suite »

Biais gansé : préparation

 

biaisganse0.jpg

Voir dans le lexique la définition du biais gansé.
Il faut
- de la ganse
- du biais ayant en longueur : celle de la ganse ; en largeur : le tour de la ganse + 2cm.

Poser la ganse au milieu du biais, sur l’envers.
biaisganse11.jpg

Plier le biais en deux autour de la ganse.
Epingler. Bâtir le long de la ganse.

biaisganse12.jpg

Piquer au ras de la ganse en utilisant le pied « ganseur » (celui qui n’a qu’un seul doigt et qu’on utilise aussi pour les fermetures Eclair).

biaisganse13.jpg
(celui de ma machine est transparent, ce qui n'est pas très photogénique...).

Comment assembler deux biais gansé ?
Il est préférable que la longueur du biais gansé soit d’une suffisante pour éviter les raccords.
Si cela n’est pas le cas, voici comment procéder pour assembler deux morceaux de biais gansé :
- Découdre la piqûre le long de la ganse sur environ 3cm : il faut pouvoir mettre le biais à plat.
- Assembler les biais comme indiqué ici.
- Ajuster les deux extrémités de la ganse pour qu’elles soient juste en contact, sans se superposer. Les maintenir ensemble bout à bout par quelques points.
- Replier le biais et refaire la piqûre comme indiqué précédemment.

biaisganse16.jpg

Biais invisible sur l'endroit et faux ourlet

 

biais9.jpg

Biais invisible sur l’endroit
Les deux premières étapes sont les mêmes que pour un biais « à cheval » sur le bord :
1/ Préparer le biais
Couper une ou plusieurs bandes de tissu en biais, et les assembler.

2/ sur l’endroit de la pièce, appliquer l’endroit de la bande, au bord du contour.
Bâtir et piquer la couture.

3/ cranter le bord s’il est arrondi..
Replier complètement le biais sur l’envers. Repasser.
Faire un rentré et coudre au point d’ourlet.

biais8.jpg

Lire la suite »

Border avec un biais

 

biais-accueil.jpg


Le biais permet de border un contour arrondi, ou de faire une bordure décorative.
Souvent, les nappes rondes ou ovales sont bordées d’un biais.

Préparer le biais
Voir ici comment procéder.
Couper une ou plusieurs bandes de tissu en biais. En général, 2cm de large sont suffisants. Mais si le tissu est épais, ou si on veut une bordure plus large, il faut un biais plus large.
Si nécessaire assembler les bandes.

1ère méthode : coutures invisibles

(photo ci-dessus)
1/ sur l’endroit de la pièce, appliquer l'endroit de la bande au bord du contour.
Bâtir et piquer la couture.

biais2.jpg

Si on utilise un biais du commerce, il faut déplier un des côtés et faire la couture exactement au creux de ce pli.

biais7.jpg

3/ retourner le biais vers l’envers. Ecraser la couture avec l’ongle ou repasser :

biais3.jpg

Lire la suite »

Border avec un croquet

 

croquet0.jpg

Difficulté moyenne.

Le croquet borde une couture. Il est pris entre deux épaisseurs : le dessus (A) et le dessous (B) d’une pièce (col, poignet, coussin, housse, etc…)

1/ poser le croquet sur le dessus A :
- Sur l’endroit de A, placer le croquet le long du tracé de la couture, en mettant une série de pointes sur ce tracé, et l’autre série vers l’intérieur (comme sur la photo ci-dessous).
S’il y a une triplure, la mettre contre l’envers de A.
- Epingler et bâtir en ayant soin de piquer dans chaque pointe. Ce fil de bâti servira de guide pour la piqûre définitive. Il doit donc être exactement sur le tracé de la couture.

croquet1.jpg
(S’il y a une triplure, on a successivement : le croquet, le dessus A, la triplure. )

Lire la suite »

Border avec un volant

 

volant


La technique expliquée ici permet de poser un volant sur une épaisseur simple de tissu : au bord d’une jupe, d’un tablier, d’une manche, etc..
On pose de la même façon un volant au bord d’un autre volant pour obtenir un effet de jupon.

1/ couper le volant
Couper un rectangle de tissu ayant :
En largeur : la hauteur du volant + 2cm (pour les ourlets)
En longueur : 2 à 3 fois la largeur du vêtement + 2cm (1cm pour l’ourlet, 1 cm pour la couture).
Sur la photo ci-dessus, la longueur du volant égale 2 fois la largeur du tissu à border.

Si la lisière ne se voit pas (si elle ne diffère pas du reste du tissu), on peut s’arranger pour que l’un des grands côtés du rectangle soit la lisière. Cela évite de devoir faire un ourlet (comme sur ma photo). Dans ce cas, la largeur du rectangle est égale à la hauteur du volant + 1cm pour la couture.

2/ Faire les ourlets :
Faire sur un grand côté (sauf si on utilise la lisière) un double repli utilisant 1cm de tissu.Coudre au point d’ourlet au piquer à la machine.

~~ si les extrémités du volant sont libres :
A chaque extrémité : faire un double repli en utilisant 1cm de tissu. Coudre au point d’ourlet au piquer à la machine.

~~ si les extrémités se rejoignent (par exemple au bord d'une manche) :
Assembler les deux extrémités en faisant une couture rabattue ou anglaise,

Lire la suite »

Border avec un volant (suite)

 

volant02.jpg
Quand il borde un col, un poignet, une taie d’oreiller, le volant est pris entre deux épaisseurs de tissu, le dessus et le dessous (comme la ganse ou le croquet),

1/ préparer et froncer le volant comme expliqué ici aux paragraphes 1 à 3.

2/ poser le volant sur le dessus A :
Poser le volant sur le dessus A, endroit du volant contre endroit de A, en mettant le fil de fronce du volant le long du tracé de la couture, et le volant lui-même vers l’intérieur (comme sur la photo ci-dessous).

S’il y a une triplure, la mettre contre l’envers de A et le volant.

Epingler et bâtir. Ce fil de bâti servira de guide pour la piqûre définitive. Il doit donc être exactement sur le tracé de la couture.

coudre-le-volant
(S’il y a une triplure, on a successivement : le volant, le dessus A, la triplure. )


Lire la suite »

Border une encolure en V avec un biais

 

pointe-biais

Difficile

Le biais est « à cheval » sur le bord de l’encolure.

1/ préparer le biais
Mesurer le tour de l’encolure, de la pointe du V au milieu du dos : c’est la longueur L.
Couper deux bandes en biais ayant :
- en largeur : deux fois la largeur qui sera visible + 1cm pour les coutures
- en longueur : la longueur L + 1cm pour les coutures.

Superposer les deux bandes, endroit contre endroit.
Couper une des extrémités en formant un angle ABC égal à l’angle du UVW du décolleté, comme sur la photo ci-dessous.
Assembler à 0,5cm du bord, le long de ABC.

la coupe

2/ coudre le biais sur le bord de l'encolure
Placer un côté du biais, endroit du biais contre endroit du vêtement.
Epingler le point A exactement sur le point V.
Epingler à partir de A les bords du biais au bord du décolleté.
Bâtir soigneusement et piquer à 0,5cm du bord.

pointe-biais2.jpg

Lire la suite »

Coins en onglet recto-verso

 

cadre0.jpg

Quand on veut placer une bande de tissu à cheval en bordure d’un rectangle (nappe, serviette, rideau, …), il faut faire des coins en onglet "recto-verso", c’est-à-dire sur l’envers et sur l’endroit.
Ainsi, la bande de tissu forme un cadre autour de la nappe.

1/ préparer la bande
Tracer sur la nappe le rectangle correspondant à l’emplacement de la couture du cadre. Mesurer les dimensions de ce rectangle (grand côté = L1, petit coté = L2).

La longueur de la bande est égale au périmètre du rectangle (2L1 + 2L2) + 8 fois la largeur h du cadre + 1cm pour la couture.

La largeur de la bande est égale à 2 fois la largeur h du cadre + 1cm.

cadre1.jpg

Par exemple : pour un rectangle de 30cm par 20cm et un cadre de 4cm de large :
- le périmètre du rectangle est de 100cm (2 x30 +2x20).
- la longueur de la bande est de 133cm (100 + 8 x4 +1)
- la largeur de la bande est de 9cm (2x4 +1)

Coudre ensemble les deux extrémités de la bande à 0,5cm du bord.

Lire la suite »

Coins en onglet sur l'endroit seulement

 

coin-recto0.jpg

La bande de tissu forme un cadre autour de la pièce rectangulaire (nappe, serviette, etc.), uniquement sur l’endroit, et sans dépasser : une fois terminée, la nappe (ou serviette, etc.) a les mêmes dimensions que la pièce rectangulaire (moins 2 cm dans chaque sens pour les coutures).
Pour bien réussir le cadre, il faut prendre les mesures de façon très précise.

1/ préparer la bande du cadre :
Mesurer les dimensions extérieures de la pièce à encadrer (grand côté = L1, petit coté = L2).
La bande est composée de 4 morceaux
- deux morceaux de longueur L1
- deux morceaux de longueur L2
La largeur de la bande est égale à la largeur e du cadre + 2cm.

Par exemple : pour une pièce de 30cm par 20cm et un cadre de 4cm de large :
- deux bandes de 30cm de long et 6cm de large
- deux bandes de 20cm de long et 6cm de large.

coin-recto1.jpg

2/ former le cadre
Poser endroit contre endroit une bande n°1 de longueur L1 sur une bande n°2 de longueur L2.
Tracer la diagonale AB et épingler.

coin-recto2.jpg

Faire de la même façon les trois autres angles.
Piquer les 4 diagonales.
Repasser les coutures ouvertes.

coin-recto3.jpg

Lire la suite »

Ourlet : coin en onglet

 

onglet-accueil.jpg


Les coins en onglet sont surtout utilisés pour le linge de maison : serviettes de table, nappes, taies d'oreiller, etc.
Les ourlets sont de la même largeur et se rejoignent par une couture en diagonale.
Pour que l’onglet soit réussi, il faut prendre des mesures très précises.

Travailler sur l'envers.
Sur chaque côté, marquer avec des épingles ou un trait de crayon l’arête de l’ourlet.
A l’intersection des arêtes, plier le tissu en diagonale, exactement à 45°. Accentuer ce pli avec l’ongle du pouce.

Image1.jpg

Couper un triangle de tissu en laissant 0,5cm. :

Image2.jpg

Plier le 1er revers d’ourlet :

Image3.jpg

Lire la suite »

Quelle longueur de volant ?

 

volant


Pour un tracé droit, la longueur du volant est en général 2 à 3 fois la longueur finale : 20 à 30 cm pour 10cm. Mais si on veut un volant très froncé, il faut compter 4 ou 5 fois la longueur finale.

Quand on pose un volant le long d’une courbe ou sur un angle droit, il faut prévoir plus d’ampleur pour obtenir le même effet.

Pour calculer la longueur de volant nécessaire, je prends le cas où la longueur de volant est égale à 2 fois la longueur finale. Ce 2, écrit en gras peut être remplacé par 3, 4 ou 5 pour un volant plus froncé.
La calcul est analogue à celui de l’ampleur d’aisance.

Pour border un cercle (ou un ovale)
Mesurer le pourtour et ajouter 6 hauteurs de volant.
La longueur du volant est 2 fois le résultat obtenu.
Par exemple pour un cercle de 30 cm de pourtour (10cm de diamètre) et un volant de 4cm de haut, le volant doit mesurer 2 fois (30cm + 6 x 4cm) soit 108cm . On arrondit à 110cm.

Pour un quart de cercle,
Mesurer le bord de l'arc de cercle, ajouter 1,5 hauteur de volant. La longueur de volant est 2 fois le résultat obtenu.

Pour un angle droit,
Il faut 1,5 fois la hauteur du volant multipliée par 2 : pour un volant de 5cm de haut, il faut 15cm.

Derniers commentaires