Pour la maison : Archives

 

 

Anneau de Bacchus

 

Bacchus.jpg

Bacchus, Le Caravage, vers 1596,
Galerie des Offices, Florence

Cet anneau en feutrine permet de récupérer les gouttes de vin avant qu'elles ne fassent des taches sur la nappe. Pour être efficace, il faut qu'il soit bien serré autour du goulot de la bouteille.

bacchus00.jpg

Fournitures
- un rectangle de feutrine de 14cm x 4cm
- 11 cm d'élastique de 0,5cm de large.

Réalisation
1/ Plier le rectangle de feutrine en deux.
Épingler puis piquer au bord.

2/ Faire un bracelet avec l'élastique en superposant les extrémités sur 1cm. Maintenir par une couture au bord au point de surjet.
bacchus04.jpg

3/ Placer le bracelet élastique autour de la feutrine.

bacchus03.jpg

4/ Plier la feutrine autour de l'élastique. épingler sur le pourtour en mettant les épingles perpendiculaires au bord, comme sur la photo ci-dessous :

bacchus02.jpg

5/ Piquer le bord au point zigzag. Placer l'ouvrage sur la machine de façon à piquer à l'intérieur, comme sur la dernière photo de cet article

bacchus01.jpg

Cache-sommier

 

sommier0.jpg

Assez facile.

Le cache-sommier est composé de :
- un plateau posé sur le sommier
- un volant sur trois côtés (il n'y en a pas à la tête du lit).
- deux plis creux de 10cm de largeur aux angles côté pied de lit (voir ici ce que j'appelle la largeur du pli creux).

Les mesures
Mesurer la longueur L et la largeur l exactes du sommier (attention : il peut mesurer 1 ou 2 cm de moins que le matelas).
Mesurer la hauteur h du dessus du sommier au sol (hauteur du sommier + hauteur des pieds).

Métrage
Pour un lit de 190cm de long :
2,05m de tissu en 280cm de large, (la longueur du lit + 15cm)
ou 4,10m de tissu en 150cm de large.

La coupe

plan de coupe
Dessiner sur le tissu en une seule épaisseur les rectangles décrits ci-dessous, dont les grands côtés sont parallèle à la lisière.
(Les mesures données entre parenthèses correspondent à un lit de 140cm par 190cm et d'une hauteur de 30cm et des plis creux de 10 cm de largeur).
-> le plateau : un rectangle ABCD ayant :
- en longueur : L + 4cm (194cm).
- en largeur : l + 2cm (142cm).
marquer le milieu T de DC.
-> les volants des côtés : rectangles EFGH et IJKM ayant :
- en longueur : L + 14 cm (204cm) (10cm pour le pli creux + 1cm pour la couture + 3cm pour l'ourlet
- en largeur : h +2cm (32cm)
-> le volant du pied de lit : un rectangle NPQR ayant :
- en longueur : l+62cm (222cm) (deux fois : 30cm pour le pli creux + 1cm pour la couture
- en largeur : h + 2cm (32cm)
marquer le milieu S de PQ.
reporter la largeur l (égale à DC) de part et d'autre de S. Marquer les points obtenus C1 et D1. S doit être le milieu de C1D1.
Couper tous les rectangles.

Préparer les volants :
Assembler endroit contre endroit les 3 rectangles EFGH, NPQR, IJKM en faisant coïncider les côtés HG et NP d'une part, IJ et RQ d'autre part.
Piquer à 1cm du bord.
Former les plis creux de 10cm de largeur aux extrémités, de façon que :
- les points C1 et D1 soient sur une crête de pli
- les coutures HG et IJ soient dans le creux des plis (au besoin, ajuster la profondeur).
Épingler les plis.


Lire la suite »

Drap housse

 

Fragonard-leverrou.jpg

Fragonard, Le verrou, 1778, musée du Louvre.

Les fournitures
Mesurer la longueur, la largeur et l'épaisseur du matelas. Pour que le drap soit plus facile à mettre, on peut ajouter 1 ou 2cm à chacune de ces mesures.
Il faut :
Un rectangle de tissu ayant :
- en longueur, parallèlement à la lisière : la longueur du matelas + 2 fois son épaisseur + environ 50cm
- en largeur : la largeur du matelas + 2 fois son épaisseur + environ 50cm
De l'élastique étroit (0,5cm) : environ 2 fois la largeur du matelas.
Ainsi pour un matelas de 190cm de long, 90cm de large, et 20cm d'épaisseur, il faut un rectangle de 2,80 m de long (190cm + 2x20cm + 50cm) et 1,80m de large (90cm + 2x20cm + 50cm) et 1,80m d'élastique (90cm x2).

Lire la suite »

Housse de couette avec cheminée

 

housse00.jpg

Facile

Métrage :

il dépend des dimensions de la couette et de la largeur du tissu.
Mesurer la longueur L et la largeur l de la couette.
Il faut deux rectangles de longueur L + 35cm et de largeur l.
Par exemple, pour une couette d'une personne (140cm x 180cm), il faut deux rectangles de 215cm de long et 140 cm de large.
Si le tissu est en 280cm de large, il en faut donc 2m15.
La housse ainsi obtenue sera un peu moins large que la couette (2cm pour les coutures) : la couette sera un peu resserrée ce qui lui donnera du gonflant.

La coupe

L'image ci-dessous montre le dessin d'une face de la housse.
Pour une couette de 140x180 :
AB=215cm, BC=70cm, CD=180cm, AE=35cm
housse11.jpg

1/ Couper deux rectangles aux dimensions indiquées (L+35 et l).
2/ Plier chaque rectangle en deux dans le sens de la longueur.
3/ Reporter le dessin ABCDE en plaçant AB contre la pliure du tissu. Si les motifs du tissu ont un sens, repérer le bas des motifs (par exemple la queue des fleurs ou les roues des voitures) pour y placer la cheminée.
Faire l'arrondi à main levée ou en utilisant un pistolet.
4/ couper à 2cm du contour, sauf le long de AB.

Lire la suite »

Housse de couette portefeuille

 

housse-portefeuille

Après la taie d'oreiller portefeuille, voici la housse de couette !
Moins classique que la housse "cheminée", elle est plus simple à faire et il est beaucoup plus facile d'y mettre la couette.
Mais, attention, ce sera toujours le même côté qui sera sur le dessus.

Métrage
Il est le même que pour la housse cheminée et dépend des dimensions de la couette et de la largeur du tissu.
Mesurer les dimensions de la couette : longueur L et largeur l.
Il faut deux rectangles de longueur L + 35cm et de largeur l+5cm
Par exemple, pour une couette d'une personne (140cm x 180cm), il faut deux rectangles de 215cm de long et 140 cm de large.
Si le tissu est en 280cm de large, il en faut donc 2m15.

Coupe
Couper deux rectangles ABCD aux dimensions ci-dessus.
Un des rectangles sera le côté pile (qui sera sur le dessous), l'autre le côté face (sur le dessus).
Si les motifs ont un haut et un bas (fleurs, voitures, etc..) AB correspond au haut des motifs et CD au bas.
Sur chaque rectangle, tracer la ligne EF à 35cm de DC.

housse-portefeuille1

Lire la suite »

L'affaire est dans le sac

 

sacbyCS

L'affaire est dans le sac, c'est le titre du livre de Caroline Seigle (paru en 2007), qui donne patrons (à agrandir), schémas et explications pour la réalisation d'une vingtaine de modèles de sacs.

On y trouve des sacs d'hiver et des sacs d'été, des sacs à main et des sacs "shopping", des accessoires : pochette, porte-monnaie, porte-carte...

Avec l'accord de l'auteur, je vous en donne un exemple : cliquer ici , puis ici .

Caroline Seigle a maintenant lancé sa propre marque de sacs et accessoires (porte-monnaie, pochettes, sets de table...) vendus en ligne sur www.sacbycs.fr et dans quelques magasins. Vous y trouverez peut-être de l'inspiration pour vos cadeaux de Noël (eh oui, c'est dans moins d'un mois !).

Manique

 

manique0

Très facile.

Fournitures
Pour une manique de 13cm de côté, il faut :
2 carrés de 15cm de cotonnade : vichy, tissu pour patchwork, etc…
1 carré de 13cm de côté de molleton .
Attention : si vous faites la cuisine au gaz, il faut impérativement choisir des marériaux (tissu et molleton) en coton. En effet, les tissus synthétiques comme le polyester risquent au mieux de fondre, au pire de prendre feu s’ils sont en contact avec la flamme.

La coupe
Couper deux carrés de 15cm de côté dans le tissu (dans le droit fil)
Couper un carré de 13cm de côté dans le molleton.
Sur un des carrés de tissu, dessiner sur l’endroit un carré de 11cm de côté, à 2 cm du bord.

manique-schema

Montage

Procéder comme pour un coussin simple :
Appliquer les deux carrés de tissus endroit contre endroit.
Epingler tout autour.
Piquer sur les quatre côtés à 1cm du bord, en laissant une ouverture de 5cm sur un des côtés.
Couper les coins en biais.
Retourner.
Glisser le molleton par l’ouverture. Bien l’étaler jusque dans les coins.
Fermer l'ouverture au point glissé.

Lire la suite »

Nappe ovale ou ronde

 

chardin-benedicite-0.jpg

Le bénédicité, Jean-Baptiste Siméon Chardin, vers 1740, musée du Louvre, Paris.
Il existe une autre version de ce tableau au musée de l’Hermitage de St Petersbourg.

1/ le métrage
En général, on fait un retombé de 25cm à 30cm tout autour de la table.
Mesurer la longueur et la largeur de la table et ajouter 50 cm à chacune des dimensions. Ainsi pour une table de 2m de long et 1,50m de large, il faut un rectangle de 2,50m sur 2m.

Pour une table ronde de 1,20m de diamètre, il faut un carré de 1,70m de côté.

Si le tissu a de gros motifs que l'on veut centrer, il faut ajouter à ce métrage :
- en longueur : une longueur de motif
- en largeur : une largeur de motif.

2/ la coupe
Plier le rectangle de tissu en 4.
Poser le nouveau rectangle ainsi obtenu sur un quart de la table (de façon que les pliures soient sur les axes de symétrie de la table).

ovale1.jpg

Avec un crayon ou des épingles, marquer le contour de la table sur le tissu.
Dessiner ensuite un tracé à 25cm du précédent.
Couper les 4 épaisseurs à la fois le long de ce nouveau tracé. Si le tissu est très épais, couper d’abord 2 épaisseurs, puis les deux autres.

Lire la suite »

Recouvrir un dosseret de lit

 

dosseret00

Le dosseret est la partie verticale, en général amovible, placée à la tête du lit. Il est dit "tapissier" car il est un peu rembourré et recouvert d'une toile ou coutil.
Il a un côté face (côté des oreillers), un côté dos (contre le mur) et une épaisseur de largeur constante.

dosseret côtés

La housse recouvre le dosseret :
- du côté face : jusqu'au niveau du haut du sommier.
- du côté dos et sur l'épaisseur : jusqu'en bas du sommier.

Le patron
Sur le côté face, placer des épingles le long de la verticale qui passe par le milieu du dosseret.
A partir de cette verticale, appliquer une feuille de papier de soie contre la face du dosseret. La fixer avec quelques épingles. Tracer au crayon le contour du dosseret.
Faire la même opération sur l'autre côté.
Les deux patrons ne sont pas identiques car le côté face est un peu bombé, tandis que le dos est plat.
Découper les deux contours pour obtenir :
- le patron du demi côté face A
- le patron du demi côté dos B.
Mesurer l'épaisseur du dosseret (4 à 5cm) et son pourtour.

Métrage
Mesurer les hauteurs maximales des côtés A et B du dosseret (a pour le coté A, b pour le côté B) et l'épaisseur c.
On comptera 1cm pour les coutures et 3cm pour les ourlets.

Pour un tissu en 280cm de large, il faut :
- pour un lit de 130cm de large ou moins : b + c+ 5cm (cas 1 illustré ci-dessous)
- pour un lit de 140cm de large, ou plus : a + b + c + 10cm (cas 2 illustré ci-dessous)
Par exemple, si le dosseret mesure a=70cm du côté face, b=100cm du côté dos,et c=4cm d'épaisseur, il faut :
- pour un lit de 90cm : 100cm + 4cm +5cm = 109cm arrondi à 110cm
- pour un lit de 140cm : 70cm + 100cm + 4cm + 5cm =179cm arrondi à 180cm

La coupe
Sur le tissu plié en deux dans le sens du droit fil, endroit à l'intérieur, disposer les deux demi-patron A et B, contre la pliure, comme sur les photos ci-dessous :

cas 1 :

dosseret cas1

cas 2 :

dosseret cas2

Couper à 1cm du bord.
Sur chacune des deux pièces (côté face A et côté dos B),
- marquer la verticale du milieu (le long de la pliure du tissu).
- marquer les contours avec un bâti tailleur.

Pour l'épaisseur, couper une bande rectangulaire C dans le droit-fil ayant :
- en largeur : l'épaisseur du dosseret c+ 2cm (pour les coutures)
- en longueur : le pourtour + 6cm (pour les ourlets)
Tracer à la craie tailleur les deux droites situées à 1cm du bord (et donc écartées de l'épaisseur c du dosseret).
Marquer le milieu de la bande

Lire la suite »

Set de table, jeté de lit, etc...

 

setdetable


Voici une façon de faire un set de table (parmi toutes les solutions possibles). On peut faire de la même façon un chemin de table, un jeté de canapé, un dessus de lit, etc… Il suffit d'adapter les dimensions.

Le set est double : un tissu uni sur l'envers avec un retour sur l'endroit qui forme une bordure encadrant un tissu à motif. Les coins sont en onglet.
On peut glisser entre le tissu uni et le tissu à motif une triplure, pour plus de rigidité ou un molleton pour plus de moelleux.

J'ai expliqué ici comment faire un ourlet avec onglet à la main. Ici, tout est cousu à la machine.

1/ fournitures.
Pour un set de longueur L, de largeur l et avec une bordure de largeur h, il faut
->un rectangle de tissu uni
- de longueur L + 2h + 2cm
- de largeur l + 2h + 2cm
->un rectangle de tissu imprimé
- de longueur L
- de largeur l
->une triplure ou un molleton
- de longueur L
- de largeur l.

2/ la coupe
Couper les rectangles de tissu uni, de tissu imprimé et de doublure ou molleton aux dimensions indiquées ci-dessus.

3/ préparation du rectangle de tissu uni et de la bordure
Sur l'envers, tracer un rectangle (ABCD) à la distance h+1cm du bord.

setdetable2.jpg

A l'angle A, faire l'onglet :
- appliquer le côté AB contre le côté AC.
- tracer la perpendiculaire en A à la crête du pli.

setdetable3.jpg

- épingler, bâtir et piquer sur ce trait.
- couper à 1cm de la couture.
- couper le coin en biais.

setdetable4.jpg

Procéder de la même façon pour les trois autres angles.
Repasser les coutures ouvertes.
Retourner en faisant bien ressortir les angles (on peut s'aider de la pointe d'une équerre).
Repasser les côtés du rectangle ABCD.

4/ poser le tissu imprimé (côté face)
Placer sur le rectangle ABCD et sous la bordure la triplure (ou le molleton), puis le tissu imprimé.
Fixer toutes les épaisseurs ensemble avec un bâti à 2 ou 3 cm du bord.
Faire un repli de 1cm sur le bord de la bordure. (il faut découdre sur environ 1,4cm les coutures des diagonales)
Epingler et bâtir ce repli.
Piquer à 1mm du bord tout autour.
setdetable5.jpg

Sous-taie

 

soustaie0

Très facile

La sous-taie est une housse porte-feuille qui permet de protéger l'oreiller. On la met sous la taie.

On peut la confectionner avec une toile neuve, ou la tailler sur les bords d'un drap usé.

Métrage :
Pour un oreiller carré de côté L , il faut un rectangle de tissu, mesurant :
- en largeur : L + 2cm
- en longueur : 2 x L + 30cm

Par exemple:
Pour un oreiller carré de 65cm de côté : 67cm de large et 160cm de long.
Pour un oreiller carré de 60cm de côté : 62cm de large et 150cm de long.

Pour un oreiller rectangulaire mesurant L x l, il faut un rectangle de tissu,
- de largeur : l + 2cm
- de longueur : 2 x L + 30cm.
L'ouverture de la sous-taie sera sur le côté mesurant l.
Par exemple pour un oreiller de 70 x 50cm et une ouverture sur le grand côté : 72cm par 130cm ; pour une ouverture sur le petit côté : 52cm par 170cm.

Coupe
Étaler le tissu en simple épaisseur.
Dessiner le rectangle dans le droit fil aux dimensions calculées ci-dessus. Si c'est possible, mettre un des petits côtés le long de la lisière.
Couper le long du tracé.

Couture
Faire un ourlet de 1cm sur les petits côtés du rectangle (sauf si c'est une lisière) : faire un 1er repli de 1cm vers l'envers, puis un second de 1cm. Piquer à 1mm du bord du repli.
On obtient le rectangle ABCD.
Poser le tissu sur la table, endroit vers le haut.
Marquer (au crayon ou avec une épingle) les points E, F, G et H tels que :
AE = DF = EG = FH =L

soustaie3.jpg

Plier le tissu en trois, endroit vers l'intérieur :
1/ rabattre le carré AEFD sur EGHF (en pliant le long de EF) : le côté AD vient sur GH.

soustaie4.jpg

2/rabattre le rectangle BCHG sur AEFD (en pliant le long de GH).

soustaie5.jpg

Épingler les deux côtés EG et FH.
Piquer à 1cm du bord.
Surfiler.
Retourner et repasser.

Taie d'oreiller

 

Toulouse-Lautrec-Lit

Henri de Toulouse-Lautrec, le lit, vers 1892, Musée d'Orsay.

Très facile

La taie est une housse porte-feuille bordée d'un volant plat.
taie1

Métrage :
=> Pour un oreiller carré mesurant L cm de côté, avec un volant plat de 5cm, il faut un rectangle mesurant :
- en longueur 2 x L + 47cm
- en largeur : L+12cm.
Exemples :
Pour un oreiller carré de 65cm de côté : 177cm par 77cm
Pour un oreiller carré de 60cm de côté : 167 cm par 72cm.

=> Pour un oreiller rectangulaire mesurant L x l, il faut un rectangle de tissu, mesurant :
- en longueur : 2 x L + 47cm.
- en largeur : l + 12cm
L'ouverture de la taie sera sur le côté mesurant l.
Pour un oreiller de 70 x 50cm et une ouverture sur le petit côté : 187cm par 62cm.

Coupe
Étaler le tissu en simple épaisseur.
Dessiner le rectangle dans le droit fil aux dimensions calculées ci-dessus. Si c'est possible, mettre un des petits côtés le long de la lisière.
Couper le rectangle de tissu.

Lire la suite »

Trousse de couture

 

trousse0

Assez facile.

Cette trousse permet de ranger les principaux accessoires de couture : ciseaux et dé au milieu, aiguilles, boite d’épingle etc. dans les pochettes.
On la ferme en la pliant simplement en trois.

trousse-fermee


Dimensions :
En largeur (AB) : la hauteur des ciseaux + 5cm environ, soit 15cm pour des ciseaux de 10cm.
En longueur (BC): 3 fois la largeur des ciseaux + 10cm environ, soit 25cm pour des ciseaux de 5cm de large.

trousse-patron

Fournitures :
Chaque élément est un rectangle ayant :
- en largeur AB+2cm
- en longueur BC + 2cm,
soit dans mon cas : 17cm par 27cm.

- Pour l’extérieur : un tissu ayant une certaine tenue. Le tissu pour patchwork est idéal. (J’ai utilisé une broderie à points comptés dont je ne savais que faire).
- Pour l’intérieur : un tissu identique ou assorti.
- Triplure : si on veut un résultat un peu moelleux : rectangle de vlisine épaisse ou de molleton.
- Pour les poches : feutrine.

La coupe :
Couper les 3 rectangles de tissu extérieur, intérieur et triplure aux dimensions choisies.
Couper dans la feutrine (voir le schéma ci-dessus) :
- Pour les poches (P1 et P2) : deux rectangles de hauteur égale à AB et de largeur égale à BC/3..
- Pour les aiguilles (R): 2 carrés de 5cm de côté.
- Pour les ciseaux (M): un rectangle de 3cm de large et dont la longueur est égale à la largeur des ciseaux + 2 cm.
- Pour le dé (N) : Une bande de 5 à 7cm par 1cm pour le dé ( à ajuster selon la taille du dé).


Lire la suite »

Derniers commentaires