Bord dentelé

Bordures

dentele-endroit-W.jpg

Le principe est simple : c'est celui du parement. La réalisation est plus délicate.

1/Préparation
Replier le tissu vers l'endroit du côté à border, en prévoyant 1cm de plus que la hauteur souhaitée.
Tracer un trait à 1cm du bord (donc à la hauteur définitive)
Tracer les arrondis tangents au trait précédent, en les écartant de 2 mm (je me suis servie d'une grosse bobine de fil).
Bâtir.
Piquer sur le tracé.

dentele-preparation-W.jpg

2/ Formation des dents

Couper le tissu à 1mm de la piqûre.
Cranter soigneusement. Dans les angles, couper en biais (traits rouges sur la photo ci-dessous) :

dentele-cranter-W.jpg

3/Finition
Retourner le revers vers l'envers.
Repasser.
Faire un ourlet au bord du revers.

dentele-envers-W.jpg

1er Janvier 2015 : Bonne Année !

Calendrier

Monet_Soleil_dhiver_Lavacourt-W.jpg

Soleil d'hiver, Lavacourt, Claude Monet, 1879-1880
Musée d'Art moderne André Malraux, Le Havre.

25 décembre 2014 : Joyeux Noël !

Calendrier

Nativité-Bourdichon-W.jpg

La Nativité
Grandes Heures d'Anne de Bretagne,
Jean Bourdichon, 1503-1508, Manuscrit de la Bibliothèque Nationale.

La couture sous la lampe

La boite à couture et la mercerie

monnot.jpg
La couture sous la lampe, Maurice Louis Monnot (1869-1937).

Comment faisait-on autrefois pour coudre ou broder à la lueur d'une lampe à pétrole, ou pire, d'une bougie ?
De nos jours, on a l'électricité, mais avec les ampoules à économie d'énergie, on n'y voit pas grand-chose non plus. C'est pourquoi, je me suis enfin décidée à acquérir une lampe-loupe à LED.

Elle s'appelle « Lampe-loupe 3 en 1 » parce qu'elle est composée d'une loupe cerclée de LED, et peut être utilisée en lampadaire, en lampe posée sur une table ou en lampe pince.
On la branche sur le secteur (avec une prise de courant ordinaire), mais on peut aussi mettre des piles.

Résultat ? une lumière forte et très blanche qui permet de bien différencier les nuances de couleur (*). La loupe grossit deux fois. Il faut un peu d'habitude pour la positionner à la bonne distance de l'ouvrage.

La lampe est blanche, mais le cordon d'alimentation est noir, ce qui est un peu dommage.
Je l'ai achetée en ligne sur le site canevas.com. Commandée le mardi, elle était livrée par Colissimo le vendredi.

(*) il est toutefois prudent de choisir les assortiments de couleur (surtout les bleus/verts) à la lumière du jour.

La peinture à l'aiguille pour débutantes

Livres

couverture.jpg
Needle Painting Embroidery, Fresh Ideas for Beginners

Ce (très joli) livre de Trish Burr est un guide précieux pour s'initier à la peinture à l'aiguille. Il est en deux parties :
- l'apprentissage :
quels tissus et quels fils utiliser,
les bases et astuces du passé empiétant,
des exercices avec la marche à suivre.

- des idées de motifs de fleurs et d'oiseaux, avec les explications. Les motifs sont classés en 3 niveaux, des plus simples aux plus difficiles.
Quand on les voit, on a envie de s'y mettre tout de suite !

Seul bémol : le livre est en anglais (Trish Burr vit en Afrique du Sud). Mais les dessins me semblent assez explicites. Pour vous en faire une idée, vous pouvez voir un exemple ici.

Ce livre est disponible sur Amazon.

Vide-poche

Pochettes

videpoche0.jpg

Difficulté moyenne

Le vide-poche de base ronde est entièrement doublé (ici de tissu fleuri). L'extérieur (blanc) et l'intérieur ont une forme de seau.

Fournitures
Pour un vide-poche de 12cm de diamètre et 10cm de hauteur :
- 15 cm x 55cm tissu extérieur (ici blanc)
- 15 cm x 55cm tissu intérieur (ici à fleurs)
Choisir pour l'extérieur un tissu qui a de la tenue (sinon, le vide-poche va s'écrouler...).
On peut éventuellement mettre une triplure.

La coupe
Couper dans chaque tissu :
- un cercle de 13 cm de diamètre
- un rectangle de 15cm de largeur (la hauteur du vide-poche + 3cm pour le revers + 2cm pour les coutures) et 41 cm de longueur (le tour de la base + 2cm pour la couture).

Coudre chacun des seaux
Dans chaque tissu :
- Fermer le rectangle par une couture à 1 cm du bord le long du petit côté, en mettant l'endroit à l'intérieur.
Sur la doublure, laisser une ouverture de 3 ou 4 cm (pour retourner l'ensemble ultérieurement).
- Repasser la couture ouverte.
- Épingler la base du cylindre obtenu au bord du cercle, endroit du cylindre contre endroit de la base.
- Bâtir (indispensable) et piquer à 1 cm du bord.
- Cranter et repasser (voir ici comment faire la piqûre à la machine).
videpoche1.jpg

Assembler les deux seaux
- Placer les seaux l'un dans l'autre, endroit de l'un contre endroit de l'autre.
Faire correspondre les coutures de côté.
- Épingler le bord supérieur et piquer à 1 cm du bord.

videpoche2.jpg

- Retourner l'ensemble en le faisant passer par l'ouverture de la doublure.
- Repasser la couture.
- Fermer l'ouverture.
- Replier le bord supérieur sur 3 cm.

Poser du croquet

Croquet et galons

croquet0-W.jpg

J'ai expliqué ici comment poser un croquet en bordure (d'un col par exemple).

Il s'agit ici de décor sur un tissu : c'est beaucoup plus facile...
On coud le croquet à la main.
Pour éviter que les pointes ne se recroquevillent au lavage, Il faut fixer chaque pointe et chaque creux. Si le croquet est très étroit, on peut se contenter des pointes.
Épingler le croquet sur le tissu à décorer.
Faire les points dans l'ordre indiqué sur l'image ci-dessus.

Pour fermer un contour, placer les deux extrémités l'une sur l'autre, endroit contre endroit, en faisant correspondre les pointes. Assembler avec quelques points avant :
croquet2-W.jpg

Ouvrir la couture :
croquet3-W.jpg

11 novembre 2014 : armistice 1914-18

Calendrier

Szinyei_Merse,_Pál_-Poppies-W.jpg

Coquelicots dans la prairie, Pàl Szinyei Merse, 1902, Musée des Beaux Arts de Budapest.

En Angleterre, les coquelicots symbolisent les soldats morts pendant la guerre de 1914-18. Une œuvre éphémère est actuellement exposée autour de la Tour de Londres (photo du site NBCNews) :

ceramic-poppy-installation-W.jpg

Robe du XVIIIème : le gilet à basques

Histoire de la mode

gilet00-W.jpg


Le patron
Comme pour la chemise, j'ai utilisé le patron Simplicity, mais des corrections ont été nécessaires pour ressembler au gilet du tableau :
- remplacer l'encolure carrée par un arrondi plus ouvert,
- atténuer l'arrondi des coutures côté-devant,
- supprimer les pointes devant et dos
- remplacer les pattes d'épaule par une simple couture.
De plus, il a fallu ajouter des manches : dessiner une tête de manche de 58 cm de large et 22 cm de hauteur.
La longueur est égale la longueur désirée (ici 60cm à partir de l'épaule) + 12cm pour l'ourlet-volanté.

Fournitures :
1,25cm de tissu en 150 cm (taffetas bleu)
50cm de galon avec brides.
galon-i15-W.jpg
A défaut 12 ou 16 oeillets d'une couleur assortie au gilet.
4 baleines de 15 cm (ou 60cm de baleine au mètre).
2m de lacet (jaune).
75cm tissu en 150 cm pour la manche (taffetas jaune)

Remarques :
- le taffetas étant un tissu assez raide, j'ai jugé inutile de mettre une triplure.
- de même, selon les instruction du patron, il faut maintenir les coutures du corsage par une soutache (ruban fin non élastique). Je m'en suis dispensée.

Coupe :
Il faut bien suivre le sens du droit-fil. Les côtés sont coupés en biais.
Le patron est valeurs de coutures comprises (0,5 pouce soit 1,25 cm).
Toutes les pièces sont coupées en double (il y a donc 4 devants...) : le gilet et les basques sont entièrement doublés de tissu identique.
Pour m'y retrouver, j'ai tracé une croix à la craie sur l'envers des pièces correspondant au dessus et deux croix sur l'envers des pièces correspondant à la doublure.

Assemblage :
Pour le dessus puis la doublure :
- Assembler chaque devant avec son côté
C'est une couture délicate à cause de l'arrondi : froncer légèrement le côté en passant un fil de soutien à 1cm du bord.
Pour piquer, mettre le côté vers soi.

cote-devant i2-W.jpg

- Assembler le dos avec les deux côtés du dos.
Cranter abondamment et repasser les coutures ouvertes.
devant-i3-W.jpg

dos-i4-W.jpg

- Faire les coutures d'épaule et les coutures de côté.
Repasser les coutures ouvertes.

Les baleines

Sur la doublure, coudre au milieu de chaque panneau de côté une bande de tissu de 2cm de large et 15cm de long, pour y glisser les baleines.

baleines-i7-W.jpg

Les manches.
Fermer les manches par les coutures de côté.
Piquer un double fil de fronces autour de la tête de manche et froncer.
Sur le bas de la manche, faire un ourlet de 11cm. Le fixer par deux piqûres espacées d'un cm (pour y glisser l'élastique, voir ci-dessous) :

bas de manche-i20-W.jpg

Coudre les manches sur le dessus du gilet selon la méthode classique.
monter-manche-i11-W.jpg


Assembler le dessus et la doublure
:
- sur le devant de chaque côté poser 20cm de galon en ne laissant dépasser du tracé de la couture que les brides(si on on a opté pour cette solution).

poser-galon-i10-W.jpg
- placer la doublure sur le dessus, endroit contre endroit.
- faire la couture d'encolure et milieu devant.
monter-galon-i13-W.jpg
- sur la doublure, faire un repli autour de l'emmanchure et le coudre au point glissé.
monter manche-i19-W.jpg

Les basques
- Pour le dessus puis la doublure, assembler dos et devants par les coutures de côté,
- assembler le dessus et la doublure par la couture du bas et milieu devant.


Assembler gilet et basque

- poser le dessus de la basque sur le dessus du gilet, endroit contre endroit.
- piquer, cranter, repasser
- rabattre la doublure sur l'envers. Faire un rentré. Coudre au point glissé.

Finitions
Passer un élastique de 0,5cm de large dans le bas des manches.
Les nœuds : dans les chutes de tissu bleu, faire 4 bandes de 25 cm de long et 3cm de large. Faire des nœuds et les fixer au bord de l'emmanchure.
Si on a opté pour les œillets, les poser bien en face les uns des autres.
Passer le lacet dans les brides (ou les œillets) au bord du gilet.

Robe du XVIIIème : la chemise

Histoire de la mode

chemise0.jpg

Le patron :
patron-simplicity-W.jpg

Fournitures :
2m de tissu fin blanc en 120cm de large (dans mon cas un coupon d'organza de soie)
1m de ruban ou d'élastique de 0,5cm de large pour l'encolure.
50cm d'élastique de 0,5cm de large pour les manches (ajuster la longueur de l'élastique selon le tour de l'avant-bras).


La coupe :
J'ai choisi le patron correspondant au modèle A (l'image de gauche sur l'emballage ci-dessus) : les manches montent sur les épaules, comme des manches raglan.
Plier la tissu en deux, lisière contre lisière.
Placer ½ devant et ½ dos contre les pliures du tissu.
Placer la manche entre les deux.
Couper le long du patron (les coutures sont comprises ¼ pouce soit 6mm !!).

Assemblage
Assembler devant et dos par les coutures de côté.
Fermer les manches.
Monter les manches.

Encolure
Faire un ourlet de 1cm tout autour de l'encolure.
Piquer au bord en laissant une ouverture de 1cm au milieu du dos
Glisser l'élastique ou le ruban dans l'ourlet.
Ajuster la longueur de l'élastique ou du ruban selon le décolleté souhaité.

Manches
Faire un grand repli au bas des manches (10cm environ) et le fermer par deux piqûres espacées de 1cm.
Glisser un élastique entre les deux coutures.

Faire un ourlet en bas de le chemise.

Finition
Sur le tableau à copier, une léger volant borde l'encolure de la chemise.
J'ai donc coupé une bande de 2cm de large et 1m de long (pour un tour d'encolure de 80cm).
J'ai passé un fil de fronces à la main pour froncer légèrement la bande et je l'ai fixée au bord de l'encolure avec un point glissé.

Derniers commentaires