« Billet précédent: Chez Marcille
» Billet suivant: Surjet

Repriser une chaussette

Raccommodage

vangogh


Vincent Van Gogh, Femme reprisant un bas (aquarelle 1881, Otterlo, Kröller-Müller Museum ).

Certes, ce n’est pas le travail le plus réjouissant. Mais il y a des cas où cela rend service.
Par exemple lorsque les magasins ont sorti leurs collections de socquettes d’été alors que l’hiver n’est pas terminé.


Cela vaut-il la peine ?
Avant de commencer, évaluer l’état d’usure de l’ensemble : si la chaussette est usée à la fois au bout et au talon (et même peut-être sous le pied), elle ne mérite peut-être pas d’être réparée.
Le meilleur moment pour faire la reprise, c’est quand le bout est très usé mais pas encore troué.

Matériel :
materiel-repriser.jpg


- un œuf à repriser : l’œuf de mercerie est en bois. Mais, à défaut, on peut prendre un œuf de poule, dur de préférence pour éviter les accidents.
- laine à repriser : fil de laine (ou de polyester), constitué de 4 brins. Selon les cas, on peut prendre de 1 à 4 brins à la fois.
- aiguille à repriser : aiguille longue, avec un chas plat.

Méthode :
Le principe est de remplacer la partie usée par un tissage de fils croisés.

Placer l’œuf dans la chaussette, sous l’endroit à repriser et tenir dans la main gauche l’ensemble œuf et chaussette.

Enfiler de 1 à 4 brins de laine à repriser ensemble dans l’aiguille (4 s’il s’agit d’un gros trou dans une grosse chaussette, 1 seul s’il faut juste renforcer un début d’usure). Ne pas faire de nœud.

Commencer à 0,5cm en largeur et en hauteur de la partie usée.

Faire un rang de points droit de 1 à 2 mm, en les « enfilant » en une fois sur l’aiguille, de la droite vers la gauche.
Tourner l’ouvrage d'un demi-tour pour faire un second rang de points en quinconce, à 1à 2 mm du premier.

raccommodage-1

Plus les rangs sont serrés et les points rapprochés, plus la reprise sera solide.
- sur la partie sans trou, le point traverse la chaussette et a la largeur d’une maille.
- sur la partie trouée, le fil passe directement d’un bord à l’autre du trou.
Continuer ainsi, jusqu’à avoir dépassé la partie usée de 0,5 cm.
Tourner l’ouvrage d’un quart de tour pour faire des rangs de points verticaux, en passant alternativement au-dessus et au-dessous des fils horizontaux.

raccommodage-2

Couper le fil à ras.
Au lavage, la laine va légèrement feutrer , ce qui rendra la reprise plus solide et opaque.

Et maintenant, j’ai une chaussette bleu marine avec une reprise rouge….
raccommodage-fin

Commentaires (75)

Ces explications sont formidables ! et limpides.
Merci pour les photos, je n'y aurais rien compris sinon.

Bon, maintenant il n'y a plus qu'à :
- trouver du temps pour acheter fil et aiguille
- trouver du temps pour repriser !
;-)

merci beaucoup! j'ai jamais apprendre comment repriser une chaussette. cette site est bon pour mon francais et apprendre les bases de faire coudre.

bonjour, je suis ilham, j'ai fait la coupe couture dans la ville de sale en 1994, qui se trouve dans le pays au maroc.
Moi je voudrai voir la methode sur le patro toute les sortes de coutures, pour facilitter la révision, et merci beaucoup.

C'est effectivement comme cela que j'ai appris de ma grand-mère, merci pour ces bons souvenirs.
Michou

Bonjour,
Merci beaucoup maintenant je sais comment faire....Merci pour toutes mes chaussettes....Très bonnes explications, très agréable....Merci encore.
Gligli samba..

Merci beaucoup ! C'est quand même magique que dès qu'on se pose une question, quelqu'un ait pris de son temps pour y répondre. Espérons que cela se propagera et durera ainsi...

merci pour ces infos... depuis le temps que je tente de convaincre mes amis qu'il ne faut pas entrer dans le cycle de consommation "je consomme, je jette"... La reprise des chaussettes est un très bon exemple... j'ai donc reprisé mon premier trou de chaussette hier soir... y a une phrase que je ne comprend pas trop...

"Retourner l’ouvrage pour faire un second rang de points en quinconce, à 1à 2 mm du premier."

faut-il retourner la chaussette a chaque fois?

Argwenn, il ne faut pas retourner la chaussette de l'endroit vers l'envers, mais lui faire faire un demi-tour. J'ai modifié l'article.

je trouve votre mode d'emploi bien expliquer

dessin très parlant.il n'y a pas moyen d'avoir la meme chose pour reparer un jean's?

Ce que vous décrivez, c'est la manière académique, le travail patient et bien fait. Mais je me demande si beaucoup de gens auront le courage de l'appliquer. Ce qui désole l'écolo que je suis. Moi, je prends les deux bords du trou, je les joins et les recouds basiquement, en spirale (je me demande si ça ne s'appelle pas le surjet, d'après ce que je vois de votre site). C'est beaucoup plus bourrin que votre méthode, moins esthétique, moins résistant, par contre c'est beaucoup plus rapide, et ça me convient.

Merci pour vos conseils, Matthieu.

ah, super internet pour apprendre a repriser les chaussettes.

Merci pour cette explication et SURTOUT les photos peu nombreuses mais très parlantes. je pense que même sans parler Français, qqun pourrait comprendre juste avec les images (à part peut être le détail qu'il faut prendre du fil de laine pour que ça feutre).

Il n'y a plus qu'à s'y mettre.
Question quand même : du fil de laine classqieu ça convient ou il faut trouver nécessairement un spécial à repriser ?

En tout cas, l'œuf ne me viendra pas en aide, ce sont des chaussettes à orteils.

DAMN !

ccciolli, on peut utiliser de la laine classique, mais il faut qu'elle soit très fine. Sinon, la reprise fait un gros paquet.
Vous pouvez remplacer l'oeuf par une bille ou un dé à coudre (ou un oeuf de caille dur !)

merci infiniment pour ces explications, c'est très clair. Je vais m'y attaquer, vu que je n'ai rien à perdre ;) (gilet en cachemire troué, ce ne sont pas des mites... je pense que ce doit être un accroc...)

tres bien j'ai put apprendre et repriser les hommes comme moi n'ont plus d'excuse

pouvez vous me dire comment faire un ourlet sans aiguilles?MERCI D'AVANCE trés intéressant votre site.......

Merci, c'est mon mari qui va être content que je puisse sauver les chaussettes tricotées par sa grand-mère ! D'autre part j'ai essayé cette méthode pour repriser un jean, ça marche très bien. J'ai utilisé un fil bleu en coton je pense (je l'ai acheté dans une braderie, il n'y avait pas d'étiquette sur les bobines). Je ne suis pas une très bonne couturière donc le résultat est loin d'être aussi régulier que sur la photo, et je n'ai pas encore lavé le jean pour voir si ça tient, mais pour autant que je puisse en juger, ça marche pour tout ce qui a un trou et un tissu pas trop fin.

Je suis tombé par hasard sur votre site, en tant que professionnel de l’habillement et de la formation, je ne peux que vous félicité pour votre travail.
Bon courage et bonne continuation.
Longue vie à votre blog.
Cordialement.

Très interessant merci.
Par contre je ne comprends pas bien comment à la longue cela ne s'éffiloche pas si on ne fait pas de noeud au début ni en fin de reprisage.

A défaut d'avoir sous la main un oeuf en bois ou un oeuf cuit dur vous pouvez utiliser un ampoule tout simplement.

Merci pour ce site beaucoup d'info très pertinent et bien expliquer.

Quand je pense que j'ai une grand mère et une maman couturière... Et que je sais même pas repriser une chaussette ! Je m'y mes de suite car il y en a quelques une dans un tiroir pour en faire des loques ou des marionnettes... Mais voilà, crise financière est là alors on trouve tous les moyens pour éviter de dépenser les sous !
Allez je m'en vais repriser...

merci pour vos explications très claires mais comment peut-on remailler un pantalon en lin sans que celà ne soit trop visible

Laspipa, il faut utiliser un fil de la même couleur et grosseur que le tissu. Et faire la reprise aussi fine que possible.

bravo pour toutes ces explications.
Je trouve que votre site est le meilleur que j'ai trouvé niveau pédagogique.

Veuf depuis 4 ans, âgé de 84 ans, j'apprécie vos informations.On trouve tout sur internet,c'est magique.Un grand merci

Bonjour,

J'ai longtemps reprisé mes chaussettes, mais comme je n'avais pas la bonne méthode, les trous se reformaient aussitôt. J'avais hâtivement mis cette tendance sur le compte d'orteils forts, de pieds mal fichus, inaptes à ce fait de civilisation que constitue le port de chaussettes et de chaussures.

Cependant, j'ai trouvé depuis un second usage à toutes ces chaussettes trouées: je n'achète plus une éponge, je fais tout mon ménage à la chaussette (propre!)

Mais je vais réessayer de repriser avec votre méthode. Qui sait? mes orteils ne sont peut-être finalement pas aussi sauvages que je pensais!

Merci. Il y a peu, et parce que mon mari avait ramené du fil à repriser... par hasard, je me suis dit que je pourrais essayer de repriser les chaussettes car cela devenait grave toutes ces chaussettes trouées! La crise aidant, il fallait trouver une solution pour que les enfants ne courent plus avec des trous... J'ai fait comme j'ai pû... j'étais consciente qu'il fallait un peu retrouver le travail du maillage ... cela semble tenir mais je suis très contente de trouver la méthode classique. Et je ne vais pas tarder à l'appliquer. Merci encore de permettre à ce savoir d'être transmis dans cette société d'hyper consommation! ;-)

ai pied en bois tres ancien servant a repriser chaussettes ai les deux pieds savez vous a combien se montent le prix merci

mon grand pere ne en 1900 tricotait les chaussettes de sa famille les hommes apprenaient le tricot a l armee et en periode de guerre en France

mon grand pere ne en 1900 tricotait les chaussettes de sa famille les hommes apprenaient le tricot a l armee et en periode de guerre en France

2010 : année de la reprise !!!!

je suis heureuse d'être tombé sur votre site.Je couds et tricote mais quelques conseils sont les bienvenus.Je n'avais jamais fait de pantalon (complexe) mais je vais essayer de suivre vos explications.En tout cas bravo

Merci ! Je rêve depuis longtemps de réparer afin de ne pas toujours jeter et racheter mais je n'avais pas trouvé mon maître ... Voilà qui est fait !olive

Bonjour Sylvie et merci pour ce post!
Je suis comme Vincent (26 juin 2008 17:58) je ne comprends pas : les points tiennent tout seuls sans faire de nœud? Je n'ose pas me lancer du coup...
Merci pour votre explication!

Victoria, oui, il est inutile de faire un noeud (qui, de toute façon risquerait de passer à travers les mailles).

Excellent article! J'ai néanmoins une question quant au trou lui-même: à partir d'une certaine dimension, comment le "remplir" convenablement? Le fil croisé ne semble pas suffisant car il flotte au-dessus du trou... Un grand merci d'avance pour votre réponse!

Elzevir, il est évidemment plus facile de faire la reprise quand les mailles commencent à être transparentes, avant que le trou soit complètement formé. Si le trou est grand, il faut serrer les fils de reprise.

un truc de militaire inexpérimenté pour faire les reprises : faufiler sur le trou un morceau de canevas plus grand que le trou. Cela facilite le croisement des fils lorsque le trou est bien constitué. Il suffit ensuite de tirer les fils du canevas un à un.

Super les explications voici deux paires de faites depuis un moment mon tas grandissait et enfin je vais arrêter d'acheter de nouvelles chaussettes et on pourra toujours les mettre merci beaucoup ouf!

Super ce blog! Je cherchais à retrouver le point d'épine appris à l'école primaire et je vois que l'on se transmet la méthode traditionnelle pour repriser (c'est bien la même que moi!) avec une méthode moderne de communication : de quoi se réconcilier avec Internet! Merci.

super votre méthode. moi qui utilisait les vieilles chaussttes de mon mari comme mouchoir je vais enfin pouvoir leur donner une seconde vie qu'il va etre content mon bébé chat (c'est comme cela qu'il s'appelle mon amoureux ) biz a tous et bonne couture

vincianne

très bien ce blog.

j'ai 75 ans, vivais à la campagne, mari exploitant agricole,j'ai beaucoup reprisé ou rapièce les vêtements.
mais voila je ne me souviens plus de la joli forme des pièces mises au fond des pantalons.
je voudrai rapiècer un pantalon dans lequel je me sens bien et qui est trés usé aux fesses et à l'entre jambe.
MERCI de me donner une idée pour remettre ce vêtement en état.

Bonsoir,

Je me mets à la couture mais n'ayant jamais appris je fais plus ou moins au hasard... Merci pour votre blog, il est une véritable mine d'informations !

Merci,
Je suis sauvée par ce site.
Tout y est .Et d'une manière si attrayante. VOus devenez une amie qui nous aide dans nos rêes de couturière.
Carine

bonsoir,
indispensable ce blog.
Pour les chaussettes, à la place d'un oeuf, de bois de caille ou de poule, j'utilise une ampoule (B22 - 75 W, même HS !!!)

Keep up the good job (en français dans le texte)
pierre

Une remarque. Je me suis aperçu que repriser une chaussette améliore le produit.

Les trous de chaussette sont pour une personne donnée toujours aux mêmes endroits - une fois reprisée une chaussette est renforcée aux endroits fragiles et elle durent plus longtemps qu'une neuve.

votre blog est un véritable atelier qui permet d'apprendre beaucoup en coupe et couture.
merci d'avoir penser à le faire

Bonsoir, je voudrais repriser les pieds d'un collants (usés mais pas encore troué#. Ma question: comme la laine que j'ai est un peu trop épaisse #4 fils), je voudrais séparer les fils pour n'en utiliser que deux. Existe-t-il une technique pour ça car j'ai essayé mais c'est très laborieux passé les premiers cm qui se dédoublent facilement. Merci

Valou, il me semble que si vous coupez la longueur de fil avant de le dédoubler, cela devrait être plus facile.

BONJOUR
Quand je reprisais les chau7 je prenais des pommes de terre ou des ampoules également.
Bonne reprise a tous et toutes
AMICALEMENT

super explication !

je viens de repriser mes chaussettes de contention.

Astuce: à défaut d'oeuf à repriser, une boule plastique qui sert à la lessive dans le lave-linge fait très bien l'affaire.

bonjour.si j'ai pas de laine à repriser, que peut on prendre? merci

Sellier, il faut en acheter !

Explications "on ne peut pus claire" bravo..!mais une question me vient à l'esprit :
Pourquoi un oeuf ? qui en a eu la premiére idée? depuis quelle date utilise-t-on un oeuf à repriser ? un brevet a-t-il été déposé ?
Merci mille fois de me reseigner.
Salutations;

Merci beaucoup pour vos explications.
Par contre, comment réparer une chaussette qui a un TROU déjà formé ?

Suong, de la même façon, mais il faut serrer davantage les rangées pour qu'elles bouchent bien le trou.

Merci Sylvie. C'est très gentil d'avoir pris la peine de me répondre.
J'ai du travail sur la planche...

Merci infiniment pour l'info de la part des polos onéreux troués.

Merciiii, je ne sais pas coudre un bouton et je viens de réparer ma 1ère paire de chaussettes.

Je me mets enfin à la couture sérieusement pour 21 ans et j'ai maintenant une belle machine pour m'aider.

Je n'ai pu etre que nostalgique de mes grands mères et de ma mère qui reprisaient beaucoup. Ma maman faisait tous nos vetements car nous n'avions pas un sou.

J'ajoute qu'elle utilisait cette technique pour reprise mes pointes (chaussons de ballerine).

Merci à vous

bonjour
merci pour cet article qui m'a fait remonter pleins de souvenirs! en plus en temps de crise ça redevient utile.JULIA T

Merci pour ces explications limpides. Ma grand mère avait du fils saint pierre dans ses réserves, je sais enfin à quoi ils vont me servir. Merci :-D

Merci infiniment. Les explications sont très cohérentes. Par contre, je souhaiterais savoir si l on doit travailler sur l envers ou l endroit du travail? Merci de me le faire savoir. Bien cordialement

Claude, en général, on travaille sur l'endroit, mais cela n'a pas d'importance.

Je trouve que les chaussettes s'usent très vite, alors plutôt que de toujours en racheter, j'ai décidé de les repriser, je savais comment faire, car je l'avais appris par ma grand mère et ma mère. Mais merci de ce blog, il m'apprend pleins d'autre choses.

comment rapiecer sur une jambe ou bras de combinaison de travail

Sylvie, vous pouvez faire la reprise de la même façon. Mettez un carton plat (carte postale par exemple) à la place de l'oeuf.

Merci pour cette explication limpide qui m'a rappelé des souvenirs.

bravo pour votre site, je reprends une mercerie en août et j'espère être à la hauteur de la caverne d'ali baba

super la reprise des chaussettes ; es-tu sur FB ? Roselyne

Roselyne, non, je n'y suis pas.

Bonjour Sylvie,

Merci (encore une fois) pour les explications très claires que vous avez mis sur votre site (désormais dans mes favoris).

Les chaussettes de travail de mon compagnon auront une deuxième vie :)

Anne-Laure

Merci beaucoup pour ce tutoriel très clair. ça y'est, je viens de faire le premier reprisage de ma vie... sur un jean maison qui n'avait été porté qu'une fois par ma fille, chute dans la cour de récré oblige... Le trou était tout petit donc il n'y a pas vraiment de croisement de fil au dessus mais bon, ça solidifiera la zone... Et pour le tableau, moi qui ne suis pas du tout branchée peinture, il me touche, scène du quotidien à une époque où les p'tites choses du quotidien valaient la peine qu'on les raccommode :)

tutoriel très bien fait pour une compréhension parfaite de la tâche à exécuter... Je vais le faire lire à ma petite fille qui rêve de savoir raccommoder des chaussettes en me regardant faire... avec un oeuf en bois! Le raccommodage a sans doute encore un peu d'avenir, et tant mieux, d'autant que c'est agréable à faire.

Laisser un commentaire

(Votre commentaire sera publié dès validation; votre adresse email ne sera pas affichée.)



Derniers commentaires